#Innovation

La cellule POC : un accélérateur de projets

éolane réalise des Proof of concept (Preuves de Concept) depuis de longues années au sein de ses différentes filiales. Depuis peu l’entreprise a créé une cellule dédiée et hébergée au sein de la Cité de l’objet connecté pour se positionner en amont des projets et faire le lien avec leur industrialisation.

En quoi cette cellule est-elle un atout pour les projets d’objets connectés ? 
La réponse de Thierry Cresson, Responsable de la cellule POC
et innovation d’éolane engineering

Ingénieur diplômé en alternance, Thierry Cresson a travaillé chez AGCO et HillCom avant d’entrer chez éolane en 2005. Il a été responsable projet, puis responsable technique. Passionné d’électronique, il crée la cellule POC et en devient le responsable.

Pourquoi avoir créé cette cellule POC ?

Avec la croissance de la R&D chez éolane et la typologie des sujets traités (automobile, médical, nucléaire), nous avons mis en place des processus de développement afin de bien synchroniser les équipes et d’obtenir un mode de travail identique. Cette rigueur de travail parfaitement adaptée aux projets pour lesquels la définition du besoin est clairement décrite, l’est moins lorsque l’usage n’est pas encore clair, ou lorsque que la technologie n’est pas encore mature.

La croissance du marché des objets connectés (IoT = internet of things) fait que tout est à créer notamment en termes d’usages ! Il fallait donc trouver une réponse face aux sollicitations des startups et industriels qui cherchent des solutions pour rendre tel ou tel système communicant.

Fort de ces constats, nous avons revu nos modes de fonctionnement afin de les adapter dans les phases amont en créant la cellule POC.

Quel est le profil de l’équipe ?

Passionnée et curieuse, ce sont les deux qualités principales que je mettrais en avant pour définir l’équipe. Nous sommes quatre ingénieurs à travailler dans cette cellule et nous avons tous une expérience en développement hardware et software embarqué.

A qui s’adresse ce nouveau service ?

A tous les clients, industriels ou start-ups, souhaitant développer un produit dont le besoin n’est pas encore complètement défini. Ceci est d’autant plus vrai que nous sommes géographiquement positionnés au cœur de l’écosystème numérique et connecté, à la Wise Factory, en lien direct avec la Cité de l’objet connecté.
Nous les accompagnons dans la définition et surtout au niveau des choix technologiques afin de répondre au mieux à leurs besoins. En effet, il y a de multiples protocoles radio (LoRa, SigFox, Bluetooth low energy, WiFi, LiFi…) et il est difficile de faire un choix lorsque que l’on n’est pas spécialiste.

Qu’est-ce qui vous différencie des fablabs et des petits bureaux d’études ?

Le monde industriel, c’est notre ADN chez éolane ! Nous réalisons des conceptions qui sont déjà presque des produits ; il y a toujours quelque chose à modifier mais les bases sont là. Les risques techniques sont maîtrisés, le projet peut donc être mis en route rapidement en bénéficiant d’un time to market optimisé.

Notre réseau de compétences est aussi notre grand point fort : nous ne sommes que 4 mais totalement impliqués au cœur d’un réseau de bureaux d’études éolane composé de 200 personnes disposant d’expertises variées (analogique / RF / puissance / linux / WEB / Android…) sur lesquelles nous nous appuyons pour apporter les meilleures réponses aux questions de tous nos clients.

Enfin, éolane a développé des briques technologiques qui nous font gagner du temps sur des solutions implémentées sur les réseaux LoRa / Sigfox.

Pouvez-vous citer quelques succès de la cellule POC ?

Je ne pourrai pas décrire l’application car nous sommes engagés par des accords de confidentialité avec nos clients, mais voici quelques exemples de POC réalisés sur 2016 :

  • Miniaturisation d’un capteur humidité et température en BLE en mode beacon
  • Monitoring de la température et oxymétrie d’un liquide en LoRa, développement complet du capteur à l’interface WEB avec alerte SMS
  • Conception d’une passerelle BLE vers LoRa
  • Produit à base de touche capacitive impression de clavier avec encre argent
  • Détection d’ouverture intempestive de porte en LoRa dans un milieu fortement contraint
  • Caractérisation de smartMos en vue de remplacer les fusibles.

Comme vous le comprenez, les objets communicants et la miniaturisation sont deux piliers que nous voulons continuer à développer au sein de la cellule POC.

Noémie BOURDON
Stagiaire Service Communication