#Tendances

Eolane compétente pour tous vos projets en environnement ATEX

La conception de produits électroniques dédiés à l’utilisation en atmosphères explosives est une activité présentant de nombreuses spécificités. Et ceci autant sur le processus de développement que sur le produit en lui-même. Dans cette optique, éolane accompagne régulièrement ses clients en phase de R&D, généralement de la spécification du produit jusqu’à sa certification. L’ATEX nécessite en effet une prise en compte durant tout le cycle de conception du produit.

Qu’est-ce que la certification ATEX ?

La réglementation ATEX (ATmospheres EXplosibles) est issue de deux directives européennes : 2014/34/UE ou ATEX 95 pour les équipements destinés à être utilisés en zones ATEX et 1999/92/CE ou ATEX 137 pour la sécurité des travailleurs.

Elle s’applique en France en vertu du respect des exigences du Code du travail.

La réglementation dite ATEX demande à tous les chefs d’établissement de maîtriser les risques relatifs à l’explosion de ces atmosphères, au même titre que tous les autres risques professionnels. Pour cela, une évaluation du risque d’explosion dans l’entreprise est donc nécessaire pour identifier tous les lieux à risques. Une fois ces zones caractérisées et marquées, des décrets imposent l’utilisation de matériels spécifiques afin d’écarter tout risque d’explosion.

Une bonne appréhension des normes pour plus de fiabilité

photo usineéolane s’appuie sur une connaissance approfondie des normes européennes harmonisées de la série EN 60079 et plus particulièrement :

  • EN 60079-0 : Exigences générales sur les matières constitutives du produit
  • EN 60079-11 : Protection de l’équipement par sécurité intrinsèque.

La conformité à ces réglementations permet d’obtenir la certification du produit selon la directive 2014/34/UE (qui a récemment abrogé la directive 94/9/CE) donnant l’autorisation de déployer le produit dans des zones classées ATEX. Ces mêmes normes, pour peu qu’elles soient appliquées avec quelques précautions supplémentaires, permettent aussi l’obtention de la certification IECEx, donnant accès au marché américain.

Une bonne connaissance de la classification ATEX est nécessaire : en effet, le niveau d’énergie acceptable (qui est la base de toutes les contraintes normatives) varie  très fortement en fonction de la concentration et de la nature des gaz et poussières susceptibles d’être rencontrées dans la zone d’exploitation de l’équipement.

Accompagner nos clients lors du processus de certification ATEX

Aujourd’hui, la capacité à concevoir des matériels ATEX se concrétise dans l’accompagnement de nos clients de trois grandes manières :

  • Conception d’un produit inexistant directement dédié à fonctionner en zone ATEX
  • Mise à jour (technologique et normative) d’un produit ATEX existant
  • Conversion d’un produit non-ATEX afin d’autoriser son déploiement en zone ATEX.

Dans la grande majorité des cas, de manière normative ou volontaire, la certification ATEX du produit s’accompagne d’une certification SIL2 (norme EN 61508) afin de garantir également la sûreté de fonctionnement du produit. Cette seconde certification est intrinsèquement prise en compte dans le processus de développement d’éolane afin d’assurer un développement le plus fluide possible. Ensuite, les unités de production éolane qualifiées pour la fabrication de produits ATEX prennent le relai.

Pour la fabrication, nous prenons alors des dispositions particulières pour empêcher des erreurs en fabrication :

  • sensibilisation de l’ensemble des acteurs de la Supply Chain à la réglementation ATEX.
  • sensibilisation au strict respect des listes AVL (Agreement Vendor List)
  • sensibilisation au strict respect des instructions de travail et des contrôles intermédiaires (pas de dérogation interne)
  • promotion du devoir d’alerte
  • repérage des instructions de travail par un logo rappelant que le produit est destiné à un environnement explosif.
  • nomination d’un Responsable ATEX qui a en charge la sensibilisation, la surveillance des pratiques et le traitement des alertes.

Olivier Bertrand
Directeur Qualité

Matthieu Rioteau
Responsable de projets éolane Engineering